For a better experience on dSPACE.com, enable JavaScript in your browser. Thank you!

Cas d'utilisation : Développement de commandes moteur

Les objectifs d’économie de carburant et de réduction des émissions (NOx, CO2) exigent de continuer la recherche sur les nouveaux processus d’exploitation des moteurs à combustion interne. Les nouvelles stratégies de contrôle-commande doivent être développées sur banc d’essai et vérifiées au moyen d’essais de roulage. Le développement efficace de ces stratégies nécessite des systèmes de développement capables de communiquer avec les systèmes de bus du véhicule et de fournir la flexibilité nécessaire à la connexion des différents capteurs et actionneurs permettant de contrôler le processus de combustion. Les nouvelles stratégies de commande telles que L’HCCI (Homogeneous Charge Compression Ignition) ou la CAI (Controlled Auto Ignition) requièrent un contrôle en boucle fermée très précis et extrêmement rapide.

Environnement de développement

Le schéma présente une installation typique pour le développement de commande moteur.

La combinaison d’une MicroAutoBox II et de RapidPro permet d’assurer un développement approprié des stratégies de contrôle moteur avancées, autant sur banc d’essai qu’en véhicule. Le système de prototypage MicroAutoBox II peut embarquer et exécuter des algorithmes logiciels de calcul intensif directement générés à partir des modèles Simulink, en plus de fournir les interfaces de bus automobiles nécessaires à la connexion d’autres calculateurs. La MicroAutoBox II supporte également le développement de lois de commande basées sur la pression de cylindre, grâce à ses voies d’entrée analogiques rapides. En utilisant la ressource FPGA de la MicroAutoBox II, vous pouvez même implémenter des boucles de contrôle extrêmement rapides avec une réponse « dans le cycle » pour permettre la conception des lois de contrôle-commande dans le cadre des stratégies CAI ou HCCI. RapidPro est un système évolutif et modulaire qui complète le système de prototypage en lui adjoignant du conditionnement des signaux et des drivers de puissance sur étagère. Il fournit également des interfaces d’E/S spécifiques aux moteurs thermiques, telles que des modules pour les sondes lambda et les capteurs de cliquetis ainsi que des drivers de puissance pour les soupapes, les relais et les moteurs électriques utilisés dans les unités auxiliaires.