Prototyper au plus proche de la production avec TargetLink

Bypass sur cible 1)

Prototyper directement sur le calculateur.

Si un calculateur (ECU) existe déjà et que vous souhaitez seulement étendre ses fonctionnalités, il est utile d’effectuer un développement de fonctions directement sur le calculateur. Les prérequis sont de disposer de suffisamment d’E/S et d’assez de ressources libres. Si ces prérequis sont remplis, il est envisageable d’utiliser TargetLink en tant que générateur de code pour le bypass sur cible afin d’utiliser les ressources disponibles sur le calculateur aussi efficacement que possible TargetLink supporte le RTI Bypass Blockset de dSPACE ce qui permet de développer et de valider les nouvelles fonctions directement sur le calculateur de production existant. L’utilisation du RTI Bypass Blockset reste la même que d’habitude ce qui vous permet de garder la même commodité d’utilisation des systèmes de prototypage rapide dSPACE. En même temps, l’utilisation de TargetLink vous offre la flexibilité et l’efficacité d’un générateur de code. Les résultats obtenus en termes de taille et de temps d’exécution du code de production généré accélèrent le développement et réduisent les risquent projet pendant la production en série.

1) La chaîne d’outils pour le bypass sur cible avec TargetLink est disponible à partir de TargetLink 4.2 (dSPACE Release 2016-B).

Du prototype à la production en série

En combinaison avec le RTI Bypass Blockset, TargetLink implémente les nouvelles fonctions du calculateur dans le code du calculateur qui a été préparé avec l’ECU Interface Manager.

Le bypass sur cible avec TargetLink permet d’avoir une flexibilité totale lors des phases allant du développement de fonctions à la production en série.

La plupart des projets de développement commencent par un modèle Simulink. Dans ce cas, TargetLink n’est utilisé que comme générateur de code. Il offre des options d’optimisation modernes permettant d’utiliser les ressources existantes sur le calculateur de production utilisé pour le développement des fonctions.

Si vous utilisez déjà le blockset TargetLink pour la modélisation, vous pouvez également réutiliser le modèle de la phase de développement pour la phase de production en série sans aucune modification. Les spécifications requises pour la génération de code de production sont alors ajoutées au modèle existant, lors de la phase de développement du logiciel. Les développeurs de fonctions ne doivent donc plus se soucier des détails de l’implémentation. Vous pouvez obtenir une maturité de production maximum en utilisant un modèle TargetLink entièrement spécifié, aussi pour le prototypage. Ceci est particulièrement utile pour les améliorations itératives des fonctions développées avec TargetLink. Dans ce cas, le modèle de la fonction améliorée peut être immédiatement utilisé dans le développement du logiciel et il est seulement nécessaire d’apporter quelques modifications mineures, p. ex. pour la spécification des interfaces logicielles.

Informations approfondies Vidéo

S'inscrire à la Newsletter

S’abonner à nos newsletters, gérer ses abonnements ou se désabonner