For a better experience on dSPACE.com, enable JavaScript in your browser. Thank you!

La microscopique d’Einstein

Mesurer l’effet Lense-Thrigging

12 Avril 2010 : Des chercheurs de l’Université de Stanford ont récemment réalisé le test le plus précis qu’il soit de la théorie de la relativité générale d’Einstein en mesurant l’effet Lense-Thrigging. L’effet Lense-Thrigging est un micro déplacement dans l’espace-temps détectable autour d’objets en rotation comme des planètes. Pour le mesurer, un satellite, équipé de 4 gyroscopes sphériques, a été placé sur l’orbite circumterrestre en 2004. La commande électronique de la suspension des gyroscopes à fait l’objet de tests préalables très poussés, au moyen d’un dispositif de test comprenant une carte processeur DS1005, différentes cartes d’entrées/sorties et le logiciel d’expérimentation ControlDesk® (sujet traité dans la dSPACE NEWS 1/2002). D’après Einstein, si l’axe de rotation de chaque gyroscope est aligné au départ sur une étoile guide, au bout d’une année en orbite, il témoignera d’une déviation minimale. Ceci est dû à différents effets de relativité, y compris l’effet Lense-Thrigging, responsable d’une différence d’environ 1/40 000 000ème de degré. Pour vous donner un ordre d’idée : 1/40 000 000ème de degré est l’angle formé par la tête d’une épingle vue de 1000 km. Fin 2009, après plusieurs années d’évaluation de données, les chercheurs ont finalement réussi à détecter ces modifications microscopiques de l’angle des gyroscopes. Ils ont vérifié l’existence de l’effet Lense-Thrigging.

Pour de plus amples informations : http://einstein.stanford.edu

Exemples d’application Contactez-Nous