Cas d'utilisation : TargetLink et VEOS

Simuler et expérimenter très tôt en utilisant le code TargetLink

Le code TargetLink ne fonctionne pas uniquement dans les simulations SIL/PIL dans l’environnement Simulink mais également sur le simulateur dSPACE basé sur PC, VEOS® (figure ci-après). Cela se fait en encapsulant le code dans une entité exécutable appelée calculateur virtuel V-ECU qui est générée à partir des modèles TargetLink. Le code TargetLink peut alors être exécuté conjointement avec d’autres calculateurs virtuels ainsi qu’avec des modèles d’équipements réels sur VEOS. Afin d’instrumenter des signaux et d’ajuster ou de tester des paramètres, les fichiers A2L exportés depuis TargetLink sont utilisés avec ControlDesk de dSPACE qui permet l’accès à VEOS. Ainsi, les outils dSPACE standards utilisés pour la simulation en temps réel sont également utilisés pour la simulation hors ligne et l’expérimentation avec le code généré dans TargetLink. Les utilisateurs TargetLink bénéficient ainsi des avantages suivants :

  • Simulation précoce du code TargetLink au sein de systèmes étendus comprenant plusieurs calculateurs virtuels et modèles d’équipements réels, y compris des bus si nécessaire
  • Des expérimentations et des tests commodes avec ControlDesk et d’autres outils dSPACE

Des projets AUTOSAR et non AUTOSAR

Connexion de TargetLink à VEOS pour les utilisateurs non AUTOSAR.

L’approche illustrée dans ce schéma est destinée aux utilisateurs TargetLink qui ne travaillent pas sur des projets AUTOSAR. Pour les projets AUTOSAR, il est recommandé d’échanger les composants logiciels AUTOSAR entre SystemDesk et TargetLink et de générer le V-ECU depuis SystemDesk.

Informations produit

S'inscrire à la Newsletter

S’abonner à nos newsletters, gérer ses abonnements ou se désabonner