Simuler des systèmes de servodirections électriques au niveau de l’alimentation électrique

Tâche

Les systèmes de servodirection électrique (EPS) assistent le conducteur lors d’une manœuvre. Un capteur de couple mesure le mouvement de manœuvre et envoie ces données au calculateur de l’EPS. Le moteur électrique de l’EPS vient alors supporter et renforcer le mouvement de manœuvre. Comme le moteur électrique de l’EPS agit directement sur le boîtier de direction, le véhicule peut être manœuvré même sans l’interaction du conducteur. ce qui permet des créneaux entièrement automatisés ainsi que l’interaction avec le système ESP afin d’assister le conducteur.

Défi

Les signaux des calculateurs pour le système EPS ne sont souvent pas accessibles au niveau du signal. La simulation HIL est toutefois effectuée au niveau de l’alimentation. Les calculateurs doivent être connectés au moteur réel soit au niveau de la mécanique soit par simulation au niveau de l’alimentation électrique.
Le niveau d’alimentation électrique exige des courants réels et une simulation pour le moteur. Cette solution est assez souple et peut être rapidement adaptée, par exemple pour simuler des types de moteurs différents. La simulation peut donc être combinée à une simulation HIL pour un système ESP.

Solution

Dans les deux cas, le dSPACE Simulator est équipé d’une carte FPGA DS5202. Les modules de charge électronique fournissent le courant réel pour la simulation au niveau de l’alimentation électrique. Les Modèles de simulation automobiles (ASM) dSPACE pour la dynamique du véhicule sont utilisés pour simuler les caractéristiques du véhicule physique, y compris le système de direction et l’hydraulique des freins pour le système EPS.

Success Stories

S'inscrire à la Newsletter

S’abonner à nos newsletters, gérer ses abonnements ou se désabonner