For a better experience on dSPACE.com, enable JavaScript in your browser. Thank you!

Tester des calculateurs de contrôle moteur

Domaine d’application

Avec un simulateur HIL dSPACE, vous pouvez tester un calculateur isolé ou plusieurs calculateurs en réseau. Le test de calculateurs pour un moteur à combustion interne en est une application typique. Les calculateurs sont connectés au banc HIL qui simule l'environnement, dont les composants en interaction, et qui insère des erreurs spécifiques afin de tester certaines fonctions. Les modèles à valeur moyenne peuvent être paramétrés pour des moteurs spécifiques et utilisés pour les simuler en temps réel. Les simulateurs dSPACE peuvent être dimensionnés et étendus de façon à pouvoir être adaptés rapidement à de nouvelles exigences, même à mi-parcours de projet, par exemple pour les tests de système présentant un câblage modifié du calculateur. Pour adapter le simulateur HIL à différents types de moteur, il vous suffit simplement d'ajouter un rack de charge amovible et donc échangeable, facilitant le passage d'une configuration de moteur ou de véhicule à l'autre.

Aspects importants

Les calculateurs de contrôle moteur embarquent des fonctions et des sous-systèmes évoluant de manière temporelle et d’autres évoluant de manière angulaire. Les premiers ont pour tâche principale de générer les signaux d'injection et d'allumage. Les seconds mesurent l'angle moteur, p.ex. ils capturent les signaux vilebrequin et arbre à cames, comme données d'entrée pour le système de contrôle. Une fréquence d'horloge équivalant à une période de 1 ms suffit généralement pour fournir un environnement réaliste aux calculateurs, toutefois les signaux synchrones à l'angle du vilebrequin exigent des taux d'échantillonnage beaucoup plus élevés correspondant à des périodes de l'ordre de la microseconde. L'Unité d'E/S DS2680 de dSPACE est utilisée pour l’acquisition et le calcul à haute résolution des signaux nécessaires au contrôle moteur. Elle comprend une unité de traitement angulaire (ou APU) basée sur la technologie FPGA et se configure de manière simple dans MATLAB®/Simulink®.

Tâches possibles dans le cadre du test d’un calculateur

  • Tests fonctionnels pour la validation de la stratégie de commande
  • Tests du diagnostic
  • Tests d’intégration logicielle (tests de la fonctionnalité globale du calculateur)
  • Tests de réception et de version
  • Tests de communication et tests des fonctions distribuées (exécution de tests pour calculateurs en réseau)

Cas d’application types

  • Moteur à essence (collecteur d’admission et injection directe, turbocompresseur)
  • Moteur diesel (module d'injection directe à rampe commune, système d'échappement, turbocompresseur)
  • Capteurs de pression interne de cylindre, sondes lambda, injection piézoélectrique, ...
  • Transmission
  • Applications de 12V à 48 V

Success Stories