For a better experience on dSPACE.com, enable JavaScript in your browser. Thank you!

ConfigurationDesk®

Logiciel de configuration et d'implémentation pour le matériel SCALEXIO® de dSPACE

ConfigurationDesk est un outil de configuration et d'implémentation intuitif et graphique, idéal pour la gestion d'applications temps réel HIL étendues basées sur le matériel SCALEXIO, et pour l'implémentation du code des modèles de comportement et des fonctions d'E/S sur le matériel SCALEXIO. ConfigurationDesk fournit une vue d'ensemble bien structurée des dispositifs externes (notamment des calculateurs), des voies configurées du système SCALEXIO et des modèles de comportement connectés.

  • Support des conteneurs d’implémentation Simulink

    ConfigurationDesk supporte deux approches permettant de travailler avec des modèles Simulink. Outre l’import direct de fichiers MDL, il est à présent possible de générer des conteneurs d’implémentation Simulink (SIC). Ces conteneurs (SICs) incluent le code C du modèle et d’autres éléments tels que des bibliothèques précompilées et une description des interfaces du modèle.


    En savoir plus

  • Support des Functional Mock-up Units

    ConfigurationDesk supporte le standard ouvert Functional Mock-up Interface (FMI). Cela permet aux utilisateurs de recourir à différentes approches de modélisation (p.ex. basées sur la modélisation physique avec Modelica) en utilisant des Functional Mock-up Units (FMU). Dans les projets HIL, les FMU peuvent être intégrées en même temps que les modèles Simulink®.


    L’utilisateur importe et connecte des FMU aux interfaces des autres modèles et aux E/S de la même façon qu’il procède pour interfacer des modèles Simulink®.

  • ConfigurationDesk pour la validation virtuelle

    Cette démonstration produit vous montre comment intégrer des calculateurs virtuels au niveau du système de simulation HIL SCALEXIO® en utilisant ConfigurationDesk.


    En savoir plus

  • Exemple de workflow mettant en œuvre le standard FMI

    Cette démonstration produit vous montre comment intégrer des Functional Mock-Up Units à un modèle existant en utilisant ConfigurationDesk.


    En savoir plus

Domaines d'application


ConfigurationDesk est un outil intuitif de configuration graphique et d'implémentation. Il se prête parfaitement à la gestion d'applications temps réel HIL basées sur le matériel SCALEXIO, ainsi qu'à l'implémentation du code des modèles de comportement et des fonctions d'E/S sur matériel SCALEXIO de dSPACE. Vous pouvez définir et documenter les dispositifs externes tels que les calculateurs et les charges, ainsi que les propriétés de leurs signaux (descriptions, propriétés électriques, paramètres de simulation de défaut, paramètres des charges). ConfigurationDesk affiche des vues personnalisées du trajet des signaux entre les broches du calculateur et des charges et les interfaces du modèle de comportement.

Avantages principaux

Grâce à ConfigurationDesk, il est facile d’implémenter le code du modèle de comportement (depuis, p. ex., MATLAB®/Simulink®/Simulink Coder™ ou d'autres outils de modélisation via les FMUs ou les V-ECUs) et le code des fonctions d'E/S (depuis ConfigurationDesk) sur le matériel SCALEXIO de dSPACE. ConfigurationDesk prend en charge tout le processus de génération et de compilation d'une application temps réel. Un jeu complet d’options de documentation et des affichages graphiques vous assurent un maximum de transparence au cours du projet – un grand avantage, en particulier dans le cadre de projets HIL étendus. Vous pouvez assembler et configurer le matériel spécifique à votre projet sous la forme d’un système virtuel, en d'autres mots, sous la forme d'une configuration purement logicielle. Une application temps réel peut être exécutée pour des essais de fonctionnement même si des parties du matériel d'E/S nécessaire (et configuré) ne sont pas physiquement disponibles. De plus, vous pouvez générer un fichier Microsoft® Excel® comportant des informations sur les faisceaux de câblage et les dispositifs externes.

NOUVEAU : Travailler avec les modèles Simulink®

ConfigurationDesk fournit deux approches permettant d’intégrer des modèles Simulink® :


  • L’import direct des fichiers MDL générés à partir de MATLAB®/Simulink®. L’approche de l’import direct est pratique lorsque le modèle Simulink® doit être fréquemment modifié, car dans cette approche, tout le processus de conception pour une application en temps réel – y compris de lancement du Simulink Coder – est géré automatiquement par ConfigurationDesk.
  • Génération de conteneurs d’implémentation Simulink (SICs) depuis MATLAB®/Simulink® et import de ces SICs dans ConfigurationDesk. Une fois les SICs générés, ils peuvent être réutilisés dans différents projets, sans avoir à générer de nouveau le code C, ce qui fait ainsi gagner du temps. De plus, cette approche est plus avantageuse dès que vous souhaitez réutiliser vos modèles pour des projets ou des variantes différents.

Les SICs sont des conteneurs ZIP comprenant le code C et d’autres éléments tels que les bibliothèques précompilées et une description des interfaces du modèle.


Grâce à ces deux approches d’import des modèles Simulink, ConfigurationDesk offre toujours la meilleure solution pour les besoins et les exigences de votre projet.

Echange pratique de modèle

Afin d’échanger facilement des modèles de simulation, dSPACE propose le package Model Interface Package pour Simulink® (MIPS) permettant de générer les fichiers conteneurs d’implémentation Simulink (SIC).


Grâce au MIPS et gratuitement, les experts en modélisation peuvent générer le fichier SIC (code C) avec le Simulink Coder, sans licence VEOS ou ConfigurationDesk. En dehors de leurs modèles Simulink et avec le Run-Time Target de dSPACE, ils peuvent générer le code et créer des fichiers ZIP qui comprennent tous les éléments et le code nécessaires à l’exécution des modèles au niveau de différentes plates-formes de simulation telles que VEOS et SCALEXIO®.


Les intégrateurs de modèles utilisant les fichiers SIC n’ont pas besoin de générer à nouveau le code pour concevoir la simulation. Le fait d’utiliser des SICs réduit donc considérablement le temps nécessaire à la réutilisation des SICs dans des projets différents.

Functionality Description
I/O configuration and documentation
  • I/O configuration for connecting a behavior model to dSPACE SCALEXIO hardware:
    • External device topologies (properties of ECU pins and load pins)
    • Device port mapping (connections between the ECU/load pins and the signal ports of an I/O function)
    • I/O functions (describe the functionality between a set of external device ports and a set of model ports independently of the hardware topology)
    • Model port mapping (connections between function ports and model ports)
    • Model topology (model ports used for the ConfigurationDesk application)
    • Hardware resource assignment (mapping I/O functions to hardware resources)
    • Hardware topology (hardware resources used by I/O functions)
  • Documentation:
    • External device topologies (properties of ECU pins/load pins)
    • Model topology (describes the interface to the behavior model)
    • Hardware topology (describes the simulator hardware: boards, internal wiring, internal loads, board locations, etc.)
    • Microsoft® Excel® file with pin information for external wiring harnesses
    • CAN and LIN signals can be configured either with the Bus Manager or with the RTI CAN MultiMessage Blockset and the RTI LIN MultiMessage Blockset. FlexRay nodes are configured with the dSPACE FlexRay Configuration Package.
Real-time code generation
  • Complete build process for I/O functions (ConfigurationDesk) and the behavior model (e.g., MATLAB®/Simulink®/Simulink Coder)



Les modèles complexes et volumineux peuvent être distribués sur plusieurs unités de traitement et/ou cœurs processeur afin d’assurer que la simulation s’effectue en temps réel. Deux méthodes de travail différentes sont possibles pour ce faire. La première méthode consiste à utiliser des modèles Simulink® distincts pour chaque cœur et à les importer dans ConfigurationDesk. Dans ce workflow, la communication entre les modèles est configurée sous ConfigurationDesk.


La deuxième méthode s’appuie sur un modèle Simulink® global pour l’application complète et sur un bloc Simulink spécialement utilisé pour spécifier quels sous-systèmes devraient être calculés ensemble sur un cœur processeur donné. Le modèle global est alors automatiquement divisé en différents fichiers de modèle. Dans ce workflow, la communication entre les modèles est transférée de Simulink® vers ConfigurationDesk.

Un cœur processeur donné exécute un modèle donné. Plusieurs modèles sont combinés pour constituer les applications destinées aux unités de calcul (ou processeurs multicoeurs). Ces applications peuvent être associées aux unités de calcul dans ConfigurationDesk, qui se charge ensuite d’affecter automatiquement les cœurs aux modèles, au sein de chaque unité.

Une unité de calcul est composée de plusieurs cœurs processeur. Dans chaque unité de calcul, un cœur processeur est toujours réservé à la communication avec le PC hôte. Les autres cœurs peuvent être utilisés pour l’exécution du modèle de comportement.