For a better experience on dSPACE.com, enable JavaScript in your browser. Thank you!

Release dSPACE 7.2

La Release dSPACE 7.2 apporte de nouvelles fonctionnalités à de nombreux outils dSPACE – voici une vue d'ensemble des plus importantes :

 

ConfigurationDesk 4.1
10 novembre 2011 : La version d'implémentation ConfigurationDesk pour SCALEXIO présente de nouvelles caractéristiques de gestion et d'E/S.
Par exemple, la dSPACE Release 7.2 fournit des options de filtrage pour les vues « tableaux » et pour les topologies ainsi qu'une fonction de tri de bloc automatique.
Au niveau des E/S, le protocole SENT est disponible. Il est à présent possible d'attribuer plus de types de fonction aux différents types de voies électriques. Pour les connexions Ethernet, il existe une fonction d'E/S personnalisable.

ControlDesk 4.2
ControlDesk 4.2 comprend de nombreuses innovations. L'une d'elle est le nouvel instrument Multiswitch qui est un moyen rapide et pratique d'implémenter des interrupteurs individuels, des boutons de commande, des leviers de vitesse, etc. Les fichiers de paramètres de ControlDesk 3.x peuvent également être importés vers ControlDesk 4.2. Plusieurs enregistreurs indépendants peuvent être configurés afin de pouvoir faire plusieurs acquisitions en parallèle et de les sauvegarder dans plusieurs fichiers de mesure différents. 
Le dSPACE Offline Simulator peut être utilisé directement avec ControlDesk 4.2 et les variables du modèle Simulink® simulé sur le PC peuvent être accessibles par le fichier TRC. La version de base de ControlDesk Next Generation suffit à l'accès aux modèles via le TRC. L'accès au fichier A2L des calculateurs virtuels générés par SystemDesk via XCP on Ethernet exige en plus l'ECU Interface Module. 
Une version Opérateur bas budget de ControlDesk 4.2 est également disponible en supplément de la version de base. Cette version peut être utilisée dans le cadre d'expérimentations qui ont été crées avec la version de base mais en limite considérablement les options de modifications.  La version Opérateur est ainsi idéale pour les cas d'application où les layouts ne seront plus modifiés, p.ex. pour les opérations sur banc d'essais. La version de base peut également être utilisée en mode opérateur, avec un accès sur mot de passe qui protège les expérimentations et les projets contre des modifications non autorisées pendant l'opération en cours.
D'autres innovations et améliorations dans les domaines tels que la gestion de bus FlexRay, le diagnostic du calculateur, la gestion et l'utilisation de projet viennent parfaire la nouvelle version ControlDesk.

Internal Bypass Plug-In pour le Blockset RTI Bypass et dSPACE Internal Bypassing Service 1.0
Avec l'Internal Bypass Plug-In pour le Blockset RTI Bypass et le dSPACE Internal Bypassing Service, il est possible de développer de nouvelles fonctions directement sur le calculateur en utilisant les ressources libres de la RAM et de la flash. Quand le service de bypass et les « hooks » associés ont été intégrés au logiciel du calculateur, les développeurs de fonction qui utilisent Simulink peuvent définir librement quelles fonctions de bypass doivent être démarrées par quelle fonction « hook » de bypass et quelles variables du calculateur doivent être lues et remplacées au moyen du Blockset RTI Bypass. Le code pour les fonctions de bypass interne est généré, relié à la mémoire libre de la flash du calculateur et fusionné avec le logiciel du calculateur existant – en appuyant simplement sur un bouton. Il en résulte un fichier A2l auquel les variables des fonctions du bypass interne ont été ajoutées ainsi qu'une nouvelle version logicielle qui peut être flashée vers le calculateur avec des outils éprouvés. 

ECU Interface Manager 1.0
L'ECU Interface Manager permet aux développeurs de fonction d'insérer eux-mêmes les fonctions « hook » au logiciel compilé du calculateur (fichier hex) afin de réaliser un service de bypass interne ou externe. Les fournisseurs de calculateurs n'ont pas besoin d'adapter le code source du calculateur pour ce faire et l'accès à l'environnement de conception logiciel du calculateur est également superflu. Les projets de bypass peuvent ainsi être implémentés rapidement et à coûts moindres.
L'ECU Interface Manager analyse le code hex et le fichier de description correspondant du calculateur et trouve les appels de fonction, l'accès en lecture/écriture aux variables du calculateur et les branches conditionnelles du logiciel du calculateur. Un fichier de configuration est utilisé pour définir les informations que l'ECU Interface Manager devrait afficher à l'utilisateur final. Ceci permet aux utilisateurs d'insérer intuitivement « hooks » à des points du code du calculateur définis librement. Aucune connaissance approfondie du logiciel du calculateur n'est nécessaire.  

SystemDesk 3.1
SystemDesk 3.1 supporte la nouvelle release AUTOSAR 3.2. L'échange de données et les scénarios de mise à jour sont simplifiés grâce à un mécanisme de réimport intelligent et à une option d'import et d'export de diagrammes.
De nouvelles fonctionnalités telles que la sélection multiple et l'identification d'éléments AUTOSAR non référencés facilitent la gestion de projets complexes. L'AUTOSAR Runtime Environment (RTE) est généré plus vite avec la nouvelle version SystemDesk. De plus, la couverture de code peut-être testée lors de la simulation.

TargetLink 3.3
La nouvelle version de TargetLink, le générateur de code série dSPACE, est disponible en version 32 bits et 64 bits. La version 64 bits en particulier simplifie la gestion de modèles importants. Le développement modulaire a fait l'objet d'améliorations considérables grâce à une génération de code incrémentale plus puissante pour les sous-systèmes et pour les modèles référencés. La fonction de mécanisme de réutilisation a été étendue. Dans le domaine AUTOSAR, TargetLink fournit de nouvelles fonctionnalités telles que le support des versions définitives AUTOSAR 4.0 et AUTOSAR 3.2 à venir. Dans le dSPACE Data Dictionary, des extensions substantielles ont été effectuées au niveau de la gestion de données, sous forme d'espaces de travail multiples, avec des fonctionnalités de fusion et de différenciation. L'ingénierie en boucle est ainsi facilitée. D'autres nouvelles caractéristiques dans les domaines de la modélisation à multiple pas d'échantillonnage, de l'analyse des cycles de vie pour une amélioration de l'efficacité du code et de nombreuses améliorations de modélisation et d'utilisation viennent compléter cette release TargetLink.

Informations produit