For a better experience on dSPACE.com, enable JavaScript in your browser. Thank you!

Release dSPACE 2013-A

13 mai 2013 : La Release dSPACE 2013-A apporte un grand nombre de nouvelles fonctionnalités à plusieurs outils dSPACE. Voici un aperçu des innovations majeures :
 
Automotive Simulation Models 5.0 et ModelDesk 3.0   
Les ASM 5.0 (Automotive Simulation Models) 5.0 ont été étendus afin de fournir un support amélioré pour le développement et le test des systèmes d'aide à la conduite (ADAS), en particulier pour les assistants d'intersection. Les ASMs incluent désormais un support étendu permettant de simuler les scénarios de circulation complexes aux intersections. L'outil graphique ModelDesk présente également des extensions destinées à définir les réseaux routiers et les manœuvres aux croisements, y compris le code de la route qui détermine le comportement des véhicules aux intersections.
Pour la simulation de la dynamique de véhicule, il existe à présent des systèmes de freinage en X-et II. La simulation électrique dispose maintenant des inductances non linéaires des moteurs PSM et du support de circuits de batterie parallèles. Enfin, les modèles ASM « Engine InCylinder » présentent désormais des points de fonctionnement variables.   
 
ConfigurationDesk 4.4   
ConfigurationDesk® 4.4 permet d'importer des calculateurs virtuels (V-ECUs). Un calculateur Virtuel (V-ECU) couvre toutes les fonctionnalités d'un calculateur, il peut être connecté à des modèles d'environnement et testé sur les systèmes HIL SCALEXIO® sans qu’aucun « hardware » du calculateur ne soit disponible. De plus, les V-ECU peuvent communiquer avec des calculateurs réels via CAN ce qui permet de les tester ensemble. Les V-ECU sont générés depuis SystemDesk® ou depuis TargetLink® de dSPACE.
Un nouveau mode d'affichage bien structuré, pour la configuration de la communication entre modèles visualise les entrées et les sorties des modèles et des calculateurs Virtuels ce qui facilite la configuration de l'échange de données entre eux.
ConfigurationDesk 4.4 supporte également la nouvelle fonction défauts multiples de SCALEXIO. Les fonctions d'E/S peuvent être paramétrées par logiciel afin d'activer des défauts grâce à un relais mécanique, permettant de simuler des connecteurs débranchés et autres défauts similaires.   
 
ControlDesk 5.0   
ControlDesk® 5.0 présente une interface utilisateur entièrement revue qui inclue les nouvelles technologies intuitives (y compris le « Backstage ») proposées par les produits Microsoft® Office®, dSPACE SYNECT®, MATLAB® (à partir de la version R2012b) et d'autres logiciels. dSPACE a optimisé le « layout » des éléments et des fonctionnalités de contrôle ControlDesk afin d'en améliorer la convivialité et d'augmenter votre efficacité de travail.
Pour gérer les données d'un projet (de projets, d'expérimentations, de « layouts », etc.), il est possible de connecter ControlDesk 5.0 à un serveur SYNECT. Les résultats obtenus dans ConfigurationDesk peuvent être automatiquement transférés vers ControlDesk en passant par le serveur SYNECT.
D'autres nouvelles fonctionnalités ControlDesk comprennent le support de ASAM MDF 4.1 pour la génération et l'échange standard de fichiers de mesure; pour l'enregistrement audio de façon synchrone aux enregistrements vidéos faits grâce à l'interface vidéo; pour la génération automatisée de variables calculées; et pour de nombreuses autres optimisations d'outils.
ControlDesk Next Generation (ControlDesk 5.0 et 4.x) remplace l'ancien produit ControlDesk 3.x. qui sera disponible pour la dernière fois avec la dSPACE Release 2013-A.
 
ECU Interface Manager 1.3    
La version 1.3 de l'ECU Interface Manager présente un nouveau panneau offrant un affichage clair de tous les appels de fonctions disponibles. Divers filtres et options de sélection simplifient le déroulement de l'intégration de vos services de bypass. L'ECU Interface Manager supporte plus de familles de processeurs. Les nouvelles entrées sont les microcontrôleurs Freescale MPC55xx et MPC56xx, y compris "le codage à longueur variable" (code de compression VLE), les microcontrôleurs ST Microelectronics SPC56 et les microcontrôleurs Infineon AURIX et AUDO MAX. L'ECU Interface Manager peut désormais chercher le code hex du calculateur, en particulier pour les services de bypass dSPACE existants, de manière à pouvoir les réutiliser. Le fait d'éviter l'intégration de services à plusieurs reprises réduit le temps et les efforts de votre développement et en simplifie le déroulement. Par exemple, il est possible de préconfigurer les tâches de bypass et les développeurs de fonctions peuvent leur ajouter ultérieurement des appels de services spécifiques à un projet.    
  
RTI Watchdog Blockset 1.0 (pour MicroAutoBox II)    
Le Real-Time Interface (RTI) Watchdog Blockset est utilisé pour la programmation aisée et basée sur schémas-blocs ainsi que pour l'intégration de la nouvelle fonction de veille de la MicroAutoBox II dans des modèles de contrôleurs Simulink existants.
La fonction de veille à plusieurs niveaux de MicroAutoBox II avec temporisation configurable augmente la sécurité des tests sur route et de flotte de véhicules prototypes. En effet, le système réagit immédiatement en cas de situation critique de façon adéquate et comme défini par l'utilisateur. La temporisation comprend la sauvegarde de données, la détermination de valeurs définies en sortie, le redémarrage complet du système, etc. Ce nouveau blockset supporte toutes les variantes de la MicroAutoBox II. 

Liste de toutes les nouvelles fonctionnalités