cogniBIT et dSPACE rendent les systèmes ADAS/AD plus réalistes

Bièvres, le 20 avril 2022. cogniBIT et dSPACE travaillent ensemble pour rendre encore plus réalistes les scénarios de circulation pour le développement et les tests des véhicules autonomes. Dans un premier temps, dSPACE associe son environnement de simulation ASM (Automotive Simulation Models) à driveBOT, le modèle de conducteur basé sur l'IA de cogniBIT, afin d'intégrer le comportement imprévisible des conducteurs humains dans la simulation. À l'avenir, des modèles de comportement d'autres usagers de la route, comme les piétons ou les motocyclistes, seront successivement intégrés aux simulations.  

Les situations de circulation sont influencées par le comportement des différents usagers de la route.  Il s'agit d'émotions telles que la peur, la surprise et le bonheur, mais aussi de limites telles que la vue altérée des usagers de la route. La conduite hautement automatisée et autonome ne deviendra plus sûre dans la pratique que lorsque tous ces aspects seront intégrés de manière réaliste dans la simulation pour le développement et le test des fonctions de conduite autonome.  driveBOT, le modèle de conducteur basé sur l'IA de cogniBIT, permet aux utilisateurs de reproduire un comportement semblable à celui de l'homme dans la simulation et de reproduire des scénarios de circulation réalistes.

Les modèles de conducteurs réalistes jouent un rôle important dans le développement des systèmes ADAS/AD car, dans un premier temps, les fonctions de conduite autonome sont conçues pour les domaines de conception opérationnelle (ODD), c'est-à-dire pour les conditions de fonctionnement spécifiques.  Les systèmes de conduite automatisée doivent fonctionner dans ces champs d'opération définis.  Le système demandera au conducteur de prendre le contrôle si le véhicule quitte ce champ.  Pour rendre les systèmes d'assistance plus réalistes lors de l'étape suivante, d'autres facteurs peuvent être inclus à l'aide des modèles de conduite basés sur l'IA de cogniBIT, par exemple un nouveau conducteur nerveux ou un conducteur stressé au volant.  

Les modèles de conducteur basés sur l'IA de cogniBIT peuvent être utilisés dans l'environnement de simulation ASM pour simuler un trafic environnant plus réaliste, non seulement pour l'ego-véhicule, mais aussi dans une simulation multi-agents pour les participants au trafic environnant (compagnons).   Le mouvement réaliste des compagnons permet de faire varier efficacement les scénarios de circulation simulés, d'identifier les situations spéciales, et donc de définir les limites d'une fonction de conduite.   

"La fonction de conduite pour les niveaux 2 à 5 de la norme SAE doit être soigneusement validée pour garantir une interaction sûre avec les usagers humains de la route.  L'implication des neuroscientifiques et des découvertes sensorimotrices dans la simulation conduit à des résultats de simulation valides et significatifs ce qui rendra les fonctions de conduite plus sûres ", déclare le Dr. Ing. Christopher Wiegand, chef de produit stratégique du département « Automated Driving & Software Solutions » à dSPACE.

" Avec son environnement de simulation ASM, dSPACE fournit un outil puissant et largement utilisé dans l'industrie pour développer des fonctions pour la conduite automatisée et autonome. Chez cogniBIT, nous sommes heureux de pouvoir compléter la fidélité déjà élevée des ASM dans des domaines tels que la dynamique de véhicules, les capteurs et la modélisation de l'environnement avec un modèle valide de conducteur et d'usager de la route", déclare le Dr Lukas Brostek, cofondateur et PDG de cogniBIT.

Contactez-Nous

S'inscrire à la Newsletter

S’abonner à nos newsletters, gérer ses abonnements ou se désabonner