For a better experience on dSPACE.com, enable JavaScript in your browser. Thank you!

Simulation Model-In-the-Loop et validation virtuelle

Les constructeurs automobiles étant confrontés à la nécessité de réduire les temps de mise sur le marché des nouveaux développements, ils s’efforcent à rationaliser leur processus de développement et de test. Une manière de le faire est de réaliser les tâches de vérification et de validation très tôt au sein du processus de développement. Le concept de validation virtuelle leur donne justement les outils pour le faire.

La validation virtuelle est basée sur l’utilisation de calculateurs virtuels (V-ECUs) sans avoir de prototypes matériels réels sur VEOS, la plate-forme de simulation basée sur PC. Cette plate-forme permet les tests de fonctions et d’intégration sur le PC de développement afin de trouver et de corriger les erreurs très tôt dans le processus de développement ce qui permet de réduire le temps et le nombre d’itérations.

Générer des calculateurs virtuels

Vous pouvez utiliser deux méthodes pour créer un V-ECU selon le point de départ et les exigences liées au projet.

  • Les développeurs de fonctions et les développeurs logiciels qui ne travaillent qu’avec des composants isolés peuvent créer un modèle adapté avec Simulink® ou créer un V-ECU directement à partir de TargetLink. Le résultat est un simple V-ECU comportant uniquement une partie spécifique de la couche applicative du logiciel du calculateur. Ce calculateur virtuel basique permet d’exécuter des tests fonctionnels basiques.
  • Les intégrateurs de logiciels qui souhaitent tester un réseau plus complexe de fonctions, peuvent combiner dans SystemDesk des composants logiciels, des fonctions ou un code non AUTOSAR provenant de différentes sources afin de créer un calculateur vituel.

Intégrer VEOS dans votre chaîne d’outils

VEOS présente différentes interfaces que vous pouvez intégrer à une chaîne d’outils existante. Vous pouvez connecter ce logiciel à tout outil supportant les interfaces standards fournies, telles que XCP ou XIL API. Pour la mesure, la stimulation et la calibration, VEOS supporte des fichiers de description habituellement utilisés dans l’industrie automobile :

  • Pour accéder aux modèles d’installation, VEOS utilise les mêmes fichiers TRC que ceux utilisés pour la simulation HIL
  • Pour accéder aux V-ECUs, VEOS utilise des fichiers A2L, ce qui correspond au format utilisé pour les calculateurs réels

De plus, VEOS peut être automatisé, il est donc parfaitement adapté pour une chaîne d’outils d’intégration continue. Le fait d’utiliser VEOS en tant que partie de votre chaîne d’outils vous permet d’utiliser les mêmes configurations et layouts dans votre logiciel d’automatisation et de calibration aussi bien pour la validation virtuelle que pour vos projets Hardware-In-the-Loop.

Simulation temps réel indépendante

Pendant la simulation, VEOS assure une simulation déterministe avec une séquence de traitement définie. Les modèles de simulation peuvent donc être exécutés plus vite qu’en temps réel, à condition que les modèles de simulation soient adaptés à des temps d’exécution aussi rapides, augmentant ainsi le rendement des tests.

Même les modèles de simulation qui ne sont pas adaptés à une utilisation en temps réel peuvent être exécutés avec VEOS. Les modèles fournit sous forme de FMUs (Functional Mock-Up Units) peuvent être utilisés directement avec d’autres modèles.

Cas d'utilisation