For a better experience on dSPACE.com, enable JavaScript in your browser. Thank you!

Développement d’applications V2X à base de communication sans fil dédiée

  • Le prototypage rapide d’applications V2X sur MicroAutoBox
  • Un blockset spécifique pour accéder à la communication V2X depuis Simulink au moyen d’un adaptateur matériel adéquat tel que le MK5-OBU de Cohda Wireless
  • Le support des messages relatifs aux infrastructures et aux véhicules d’après les normes en vigueur en Europe et aux Etats-Unis
  • Un instrument de cartographie pour l’analyse du trafic et des informations spécifiques à la technologie V2X dans ControlDesk

La technologie V2X (Vehicle-to-X) permet l’échange de données entre véhicules et entre les véhicules et les infrastructures en utilisant les réseaux sans fil dédiés, conformes à la norme IEEE 802.11p. Les participants du réseau envoient des messages qui comportent des informations détaillées telles que leur position, leur vitesse, la direction vers laquelle ils se dirigent ou des événements comme les embouteillages. Dans le développement d’applications V2X, les différentes normes telles que ITS-G5 en Europe ou DSRC aux États-Unis ainsi qu’un nombre croissant de protocoles d’application tels que CAM, DENM ou BSM doivent être pris en compte. Ils sont constamment adaptés et développés. La solution V2X qui comprend un blockset pour Simulink et un instrument de cartographie pour ControlDesk, facilite le prototypage rapide des applications grâce à un accès aisé au canal de communication V2X et permet l’analyse graphique des données V2X spécifiques. Le blockset fournit des blocs permettant la manipulation de messages V2X, l’accès au réseau et aux couches de transport ainsi qu’au codage et décodage GNSS. Cette solution permet également aux développeurs d’importer les protocoles d’application adaptés et d’étendre le blockset en y ajoutant des nouveaux types de messages. La couche physique et la couche de communication ainsi que la sécurité d’un adaptateur matériel V2X externe sont utilisées pour la connexion au canal V2X. Dans cet objectif, une interface flexible a été développée. En principe, elle permet de connecter différents types de matériel via Ethernet (UDP/IP). Les messages V2X entrant sont sauvegardés dans la LDM (Local Dynamic Map). La LDM économise les ressources de la plate-forme en sauvegardant, en gérant automatiquement les données et en permettant aux applications d’accéder, de manière flexible et spécifique au contexte, aux contenus V2X. L’instrument de cartographie affiche graphiquement les contenus de la LDM dans ControlDesk et facilite son analyse et la vérification de sa plausibilité.