For a better experience on dSPACE.com, enable JavaScript in your browser. Thank you!

Système HIL en boucle fermée permettant de tester les systèmes basés sur caméra en insérant des données au niveau de la sortie du capteur d’image

  • Un système HIL avec les ASM (Automotive Simulation Models) et l’outil de paramétrage ModelDesk pour la simulation en temps réel du véhicule et de la circulation
  • Des modèles de capteurs de caméra basés sur GPU dans l’outil de visualisation MotionDesk pour la génération des données brutes d’images tenant compte des effets spécifiques à la caméra tels que la lentille, les distorsions du coussinet et en barillet, vignettage et aberration chromatique.
  • L’unité d’interfaçage Environment Sensor Interface Unit de dSPACE pour insérer des données brutes à la sortie du capteur d’images
  • Le dispositif POD (Plug-on device) pour s’adapter aux interfaces et connecteurs spécifiques avec calculateurs de capteur fournissant unité de traitement et imageur dans un seul boîtier (boîtier unique)

Le boîtier caméra est une méthode largement utilisée dans les tests d’applications ADAS basés sur caméra. Néanmoins, avec la complexité croissante des capteurs, les questions, par exemple de limitation de contraste d’écrans ou de distorsions causées par des lentilles optiques, deviennent plus évidentes. De plus, les installations HIL conventionnelles avec système stéréo ou multi-caméra atteignent leurs limites en matière d’efficacité économique ou de faisabilité technique. Une alternative effective et peu encombrante est d’alimenter directement l’unité de traitement d’images de la caméra avec les données d’images brutes. Le principe de la génération de données brutes est un modèle de capteur de caméra GPU dans l’outil de configuration ModelDesk qui ne prend pas seulement en compte les scénarios provenant du modèle de simulation ASM mais également les effets typiquement causés par la lentille de la caméra et par le capteur d’image lors de la génération d’images. Le flux de données est alors transmis par HDMI à l’unité d’interfaçage d’environnement capteur (Environment Sensor Interface Unit) où il peut être prétraité en temps réel, p. ex. en y intégrant des erreurs de pixel ou autres, avant qu’il soit finalement transmis à la caméra au moyen d’une interface à plage longue (p. ex. GMSL) ou courte de l’unité de traitement d’image. Le dispositif ESI-POD est également utilisé pour une connexion à plage courte (p. ex. CSI2). Le dispositif est connecté à l’unité ESI au moyen d’un câble à fibre optique et d’une ligne de données courte vers la caméra. Pour une installation de test avec stéréo de face, quatre vues environnantes et une caméra dans la cabine de conduite (conducteur), une seule unité ESI suffit; elle peut être facilement montée dans le boîtier 19“ du système HIL.

Informations approfondies