• TargetLink 3.3 : Des fonctionnalités étendues pour le développement compatible AUTOSAR
  • Certifié pour l'utilisation dans les projets respectant les normes ISO 26262 et IEC 61508
 
Bièvres, le 12 mars 2012 : TargetLink 3.3, la nouvelle version du générateur de code série de dSPACE fournit des fonctionnalités élaborées pour le développement de calculateurs compatibles AUTOSAR et supporte les dernières normes AUTOSAR 4.0 et 3.2.
TargetLink 3.3 simplifie le développement modulaire avec une génération de code incrémentale encore plus puissante et une gestion de données améliorée.
dSPACE a également augmenté la convivialité de TargetLink et son intégration avec MATLAB/Simulink. Ces fonctionnalités rendent encore plus efficace la conception basée sur modèle avec génération automatique de code, pour les projets AUTOSAR, les projets conventionnels et les projets de développement suivant les normes ISO 26262 ou IEC 61508.
 
Un support AUTOSAR étendu
Le module AUTOSAR revu pour TargetLink 3.3 offre aux utilisateurs une grande diversité de fonctions pour le développement de composants logiciels d'après les standards AUTOSAR 4.0 et 3.2. Le concept premier du support AUTOSAR dans TargetLink a été étendu et inclut la conception de composants et la gestion de données AUTOSAR, l’implémentation, ainsi que les tests de composants, de manière à couvrir les différentes étapes de développement du logiciel embarqué.
Pour le développement compatible AUTOSAR en combinaison avec le logiciel SystemDesk d'architecture système de dSPACE, TargetLink présente désormais une convivialité améliorée, plus de transparence grâce au concept d'échange de conteneurs de composants logiciels (SWC).
 
Travailler en toute flexibilité, même avec de grands modèles
TargetLink 3.3. est disponible en version 32 bit et 64 bit et supporte de nombreuses releases MATLAB. La nouvelle version 64 bit de TargetLink est particulièrement utile pour simplifier le développement de grands modèles.
Le travail modulaire basé sur composant avec TargetLink, est largement optimisé par l’introduction d'une génération de code incrémentale plus puissante pour les sous-systèmes et les modèles référencés. Le mécanisme de TargetLink permettant la réutilisation du code généré est sensiblement étendu.
 
Une gestion de données et une modélisation améliorées
Le système de gestion de données du dSPACE Data Dictionary est largement étendu par le support de plusieurs espaces de travail et la fonctionnalité Diff&Merge. Cela protège et simplifie l'échange de données itératif avec d'autres outils (round trip), pour une intégration plus simple à la chaîne d'outils. D'autres nouvelles fonctionnalités pour la modélisation multi-échantillonnage, une meilleure efficacité du code avec une gestion optimisée des variables intermédiaires, plusieurs améliorations de modélisation et d’ergonomie viennent compléter cette nouvelle version de TargetLink.